Actualité
24 juin 2016
Pollens (ambroisie, graminées, …)

Rejoignez les « chasseurs » d’ambroisie !

ambroisie_full_actu.jpg
Partager :

Comme chaque année à l’orée de la saison estivale, la floraison de l’ambroisie va débuter et provoquer d’ici quelques semaines de multiples réactions allergiques. Air Rhône-Alpes propose un outil participatif pour faire face à cette prolifération.

Samedi 25 juin, la 5e édition de la Journée Internationale de l'Ambroisie a eu lieu, avec pour objectif une meilleure information du grand public, et la prévention du risque lié à cette plante. En effet, la situation s’est aggravée ces dernières années, notamment en raison du réchauffement climatique. La population touchée est en constante augmentation et le pollen d’ambroisie est fortement allergisant. Les réactions allergiques peuvent arriver à tout moment à l’âge adulte. Les cas se multiplient surtout à partir de l’adolescence, où à force d’être exposé aux pollens, les réactions allergiques se déclarent. Ainsi, en dix ans, le taux de ménages avec au moins un cas d’allergie a significativement augmenté, passant de 19% à 25% en Rhône-Alpes, région française la plus touchée1.

Une application pour faciliter l’arrachage des plants d’ambroisie.

L’Agence Régionale de Santé en Rhône-Alpes (ARS), la Région Rhône-Alpes, le RNSA et Air Rhône-Alpes ont créé en 2014 la plateforme participative “Signalement ambroisie”, qui permet à chaque citoyen de devenir acteur de la lutte contre cette plante invasive et dangereuse pour la santé. L’accès à cette plateforme est dorénavant également ouvert aux auvergnats, et le sera également à l’ensemble des français dans le courant de l’année.
Ce dispositif composé d’une application smartphone, d’une plateforme web, d’un numéro de téléphone et d’un contact e-mail permet à chacun d’identifier des plants d’ambroisie dans son environnement et de les signaler. Les signalements sont directement transmis et pris en compte par un référent communal, qui coordonnera alors les actions de lutte pour éliminer la plante.
En 2015, plus de 5 000 signalements ont été réalisés en Rhône-Alpes (soit deux fois plus qu’en 2014). On compte depuis le lancement de la plateforme approximativement 150 000 plants d’ambroisie détruits sur le territoire rhônalpin (il faut savoir que 2,5 milliards de grains de pollen peuvent être libérés en une journée rien qu’à partir d’un pied d’ambroisie moyen).

Si vous aussi vous souhaitez vous joindre à la communauté des « chasseurs d’ambroisie », la plateforme est accessible sur www.signalement-ambroisie.fr, sur l’app storegoogle play

Des prévisions hebdomadaires et annuelles pour anticiper et mieux comprendre la dispersion du pollen d’ambroisie

Une prévision hebdomadaire du risque allergique lié aux pollens d’ambroisie est mise à disposition d’août à octobre sur notre site internet afin d’informer les personnes allergiques au cours de la saison pollinique et leur permettre d’adapter leur comportement et leur traitement médical en conséquence.
En outre, Air Rhône-Alpes calcule chaque année l’exposition annuelle des rhônalpins afin d’informer les décideurs souhaitant mettre en place des plans d’actions. Pour rappel 3,6 millions de rhônalpins ont été exposés à un Risque Allergique d’Exposition aux Pollens (d’ambroisie) supérieur à 3 plus de 20 jours en 2014 ainsi qu’en 2015.

carte_ambroisie.jpg
Nombre de jours où le Risque Allergique d’Exposition aux Pollens (d’ambroisie) est supérieur ou égal à 3 en Rhône-Alpes

Air Rhône-Alpes participera d’ailleurs au symposium international d’aérobiologie à Lyon, du 18 au 22 juillet prochain, afin de présenter en détail les travaux de modélisation réalisés par ses équipes, innovants et peu répandus à l’échelle européenne dans ce domaine.

1 : Etude de la prévalence de l’allergie à l’ambroisie en Rhône-Alpes.